« Soumise » de Salomé

Récemment, j’ai fait l’acquisition de ce livre et puisque j’ai décidé de lire un peu des ouvrages à connotation BDSM, il fallait lire à mon sens celui-ci.

C’est l’histoire de Salomé et Mastermind depuis le début jusque dans les années 2000 racontée sous forme de lettres que les deux amants s’envoient.

Rencontrés sur minitel, ils ont une première relation qui échoue et dès qu’ils se placent sous l’égide du BDSM, la relation perdure.

Une relation où il y a une différence d’âge, où Salomé a des difficultés à se placer professionnellement, où un enfant naît, où Salomé a quantité de reproches et critiques à faire à Mastermind et d’autant plus qu’il commence à collectionner les soumises pour pimenter leurs jeux.

Au fil des pages ils essaient de définir leurs relations: Maître/soumise et famille, couple.

Salomé y apparaît comme une râleuse patentée qu’on aurait envie de corriger, très exigeante, Mastermind paraît passer de nombreuses fois à côté de la plaque.

Jusqu’au moment où il estime que cela suffit, elle perd les signes de son appartenance et de sa soumission.

Désemparée elle songe à mourir, partir avec leur enfant et puis, elle se ressaisit et comme par magie, leur histoire repart de plus belle, de façon plus cadrée.

C’est à peu près là-dessus que ça se « termine »…

Leur histoire n’est peut-être pas terminée à ce jour d’ailleurs… Le site est à moitié fonctionnel et j’avoue, je n’ai pas spécialement l’intention de leur écrire à une adresse mail qui n’aboutira peut-être pas pour savoir ce qu’ils sont devenus.

Un livre à lire à mon sens pour voir comment une relation peut tourner au vinaigre et s’arranger, comment verrouiller une soumise intelligente et lui faire garder sa place.

Je me suis un peu fait violence pour terminer ce livre après les 30 premières pages qui sont lentes et propices à l’ennui. La suite est plus fluide et plus facilement lisible.

Un exemple de couple BDSM mais pas nécessairement une référence; chacun a ses idées et sa façon de mener sa barque!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *