Safe word

safewordIl me semble que dans le BDSM, on aime bien les mots anglais mais c’est qu’il y a quelques années, ça se discutait davantage dans cette langue!
Le Safe word serait donc un mot à définir au calme entre les deux parties en tant que mot suprême destiné à mettre immédiatement fin à la pratique en cours car une limite physique ou mentale est atteinte.
C’est un appel à l’aide prononcé par la personne soumise auquel il faut pour la personne dominante répondre toutes affaires cessantes. Il ne s’agit pas de se précipiter et de paniquer mais de faire au mieux pour que le/la soumis(e) se trouve rapidement dans un état ou un endroit où il pourra récupérer, évacuer, reprendre confiance, etc…
Le fait de prononcer ce mot peut être vécu comme un échec pour certain(e)s et, l’emploi du Safe word ne doit pas être fait à tous bouts de champs non plus!

J’ai lu (mais j’ai oublié où), que certains en lieu et place d’un Safe word, un code couleur à l’aide de foulards était au préalable défini lorsque le dialogue par la parole était impossible.
Il suffirait de montrer les foulards, un hochement de tête ou un clignement d’yeux faisant office de réponse.

L’utilité, je la vois lorsqu’il s’agit de partenaires n’ayant pas l’habitude de jouer ensemble ou de pratiques qui pourraient mettre à mal l’intégrité physique/mentale.
Pour les couples, c’est souvent caduc au bout d’un certain temps, il y a une connaissance inhérente à la relation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *