Respect

Un mot dans le BDSM courant semble avoir perdu de son sens.

Le nouveau mot d’aujourd’hui sera…

Le respect: est une attitude d’acceptation, de consentement et de considération, souvent codifié, envers une personne, une chose ou une idée.

Issu du latin « respicere » signifiant « regarder en arrière », le respect évoque l’aptitude à considérer ce qui a été énoncé et admis dans le passé, et d’en tirer les conséquences dans le présent. On peut ainsi parler du respect d’une promesse, du respect d’un contrat ou du respect des règles d’un jeu.

Le respect appliqué à une personne prend un sens plus proche de l’estime, et s’appuie sur l’aptitude à se remémorer les actes accompli par une personne dans le passé, lorsque ceux-ci sont dignes d’êtres reconnus.

Le respect ne doit pas être confondu avec la tolérance, car celle-ci n’a pas les mêmes motifs, et contrairement au respect, elle n’est pas incompatible avec le mépris.

On dit du respect qu’il se mérite ou se gagne.

Malheureusement, ce mot est bafoué de deux manières:

  1. Manque de respect envers une personne soumise.
  2. Manque de respect envers une personne dominante.

Dans le premier cas, et qui me concerne il y a donc un manque de respect de la part d’interlocuteurs qui pensent qu’une personne soumise n’a aucune considération et n’est là que pour satisfaire une envie libertine.

Pas de salutations, l’exigence de récits, de webcam le cas échéant, etc..

Je veux bien qu’on m’ignore à la rigueur mais, je n’apprécie pas du tout d’être prise pour un paillasson. Je ne suis pas aux ordres de tout à chacun qui se revendique les droits de mon maître!

Dans le cas numéro 2, il s’agit d’un manque de respect par la demande d’autrui d’utiliser la personne soumise de celle qui est dominante en lui proposant de « faire des choses derrière son dos ».

Ainsi, certaines personnes ne respectent pas la propriété de chacun. Ils ne se rendent pas compte de l’outrecuidance qu’il y a à faire des propositions indécentes à une personne soumise qui a déjà un collier.

On ne peut pas dire que je sois très à cheval sur le protocole mais, je ne supporte pas ces deux formes irrespectueuses.

Elles sont souvent faites par des personnes désespérées, en recherche de quelque chose de particulier, je comprends tout à fait la démarche mais, je ne l’accepte pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *