Méprises multiples et intentions

Nous avons des yeux et des oreilles…

Et il me semble très important d’éclaircir un point concernant le Bondless Show, ce slideshow présentant quelques photos prises de nous, de nos pratiques, de nos jouets ou matériel, etc…

Nous n’avons pas la prétention d’être des professionnels, des modèles de perfection ou à suivre, nous sommes simplement des amateurs, des débutants tant au niveau photographique que dans la pratique du Kinbaku ou encore dans notre histoire.

Nous en avons conscience mais il nous plaît de partager notre évolution depuis nos balbutiements, puisque nous avons eue la chance de pouvoir intégrer notre histoire dans un blog déjà existant.

Cette relation avec Asdrubael, c’est la suite de la mienne après un changement de blog, il y a une origine.

Celle que je n’ai pas vraiment de racines, peu de témoignages de mon passé (si je devais faire une grande réunion de famille, ça se situerait dans un cimetière), je fais tout mon possible pour me constituer des souvenirs face à une mémoire défaillante et je veux pouvoir consulter par la suite nos débuts et voir la chronologie, pouvoir se retourner en arrière et considérer le passé quand on a besoin de se rassurer sur l’avenir.

C’est vrai, je suis nostalgique… Mais c’est aussi bêtement un moyen de communiquer avec Asdrubael, j’écris et il me lit, il apprend parfois des choses!

Ce blog est aussi un moyen d’avoir un recul sur notre histoire, une façon de définir notre BDSM et, si des personnes s’y retrouvent ou peuvent s’en inspirer, trouver un conseil, c’est déjà énorme!

Les intentions sont de pouvoir partager nos premiers pas plus ou moins assurés, assumant nos erreurs et nos fautes, témoins de notre imperfection et bientôt de nos améliorations.

Nous sommes deux personnes avec leurs atouts, leurs défauts et nous avons décidé de composer avec, tout en cherchant à s’élever mutuellement.

Nous sommes bien ensemble et avons décidé de cheminer côte à côte, quoiqu’il en soit et malgré les coups durs, malgré nos problèmes personnels et nos joies.

Il ne s’agit que de ça…

Quelles prétentions pourrions-nous avoir alors que nous ne datons que de 6 mois?!

Pour finir, j’ai toujours pensé qu’il valait mieux parler à dieu qu’à ses saints, il y a les commentaires et la rubrique « Contact », ça sert aussi à ça!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *