Le BDSM, on en revient!

Je pense que j’ai assez traîné dans le BDSM pour avoir un avis sur la chose.

Le constat est alarmant en fin de compte. En dehors des professionnels ou de l’intimité, ce n’est que du fantasme!

Tentez de donner rendez-vous à des gens, si vous n’êtes pas une minette de 20 ans belle comme un cœur, douce et tendre, vous ne verrez jamais personne sauf que, les filles belles comme un cœur, douces et tendres, faut les payer et ça c’est de la prostitution!

Le tarif est élevé, à partir de 150€ pour une débutant on peut arriver à des tarifs exorbitants, pour se branler le cerveau et faire semblant, je trouve ça cher payé.

Mais je ne dis pas, les prestations doivent être très bien quand c’est fait par des gens qui aiment leur métier mais se « faire dominer » par la première minette venue qui se dit domina et qui n’y conaît rien; c’est la loose!

 

Ne cherchez pas à rencontrer d’autres couples, ça ne marche pas non plus hormis dans des cas très isolés.

Les gens ne sont ni polis, ni respectueux, ni intéressés en dehors d’un dialogue « BDSM » dans lequel vous devez énumérer les vices et les sévices envisagés sans jamais passer à l’acte.

Il faut avouer que les seuls amateurs qui semblent passer à l’acte et au-delà, ce sont ceux qui répondent à des critères bien particuliers.

Le bondage en fait partie mais c’est autre chose et au final c’est peut-être le seul truc qui mérite qu’on s’y attarde sauf que les gens croient systématiquement que si vous les attachez, vous allez abuser d’eux! Comme si on pouvait en avoir l’envie! Quelle suffisance!

 

Est-ce que j’ai été soumise?

Plus ou moins à une personne mais si on veut être acteur de sa vie, on ne peut pas rester soumis et ma vie professionnelle a pris le pas.

On ne peut que « jouer à »…

 

Bref c’est une vaste supercherie!

 

J’en dirais pas plus, il faut que chacun fasse ses propres expériences mais, moi, en dehors du cadre de l’intimité, j’en suis revenue…

 

-Que faire de ce blog, je n’en sais rien, je réfléchis…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *