J/je, V/vous T/tue

red-lips

Moi, ce qui me tue dans le BDSM version écrite, qui a pris son essor avec Internet, c’est l’exercice de style que font certaines personnes soumises et même les dominantes: celui du « J/je, V/vous ».

Personnellement, je ne comprends pas.

On ne se connaît pas, on n’a pas gardé les cochons ensemble, on est en France, on se dit « Vous » en début de phrase et « vous » en plein milieu.

J’ai un grand respect pour la soumission et surtout celle qui est entière, celle qui parle d’abandon de soi et sincèrement, j’ai rencontré des personnes soumises que j’avais envie de vouvoyer tellement j’étais impressionnée!

 

Alors je sais qu’il y a un protocole mais je crois qu’il faut parfois passer outre sous peine de frôler la condescendance, voire le ridicule.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *